Aller au contenu
agapanthe

Entretien d’agapanthe : tout ce qu’il faut savoir !

Les plantes à fleurs sont souvent appréciées pour l’apparence qu’elles fournissent à l’environnement, et à la décoration de l’endroit en général. Les décorateurs ne cessent de recommander l’ajout de cette touche naturelle pour donner un maximum de charme à l’endroit. L’agapanthe est dotée d’une apparence très agréable au regard ! Avec sa couleur violette et son feuillage vaste, on ne peut certainement pas nous en passer. Cependant, comment réussir l’entretien de l’agapanthe ? Et comment assurer sa floraison ? Veuillez retrouver toutes ces informations dans cet article en bas.

L’entretien de l’agapanthe en hiver

Si votre agapanthe est plantée en terre, vous devez veiller essentiellement à lui offrir un sol drainé, de façon suffisante et parfaite. Il faut donc travailler sur l’amélioration des conditions de culture dès l’avoir mise en terre, tout en ajoutant à cette dernière du sable et des graviers pour améliorer les conditions de culture.

Dans la saison hivernale, on peut également remarquer que les feuilles d’agapanthes commencent à sécher. Ceci ne devrait pas vous effrayer, car il s’agit peut-être de la race caduque d’agapanthes, qui ne sont pas très résistantes au froid, contrairement aux rustiques qui peuvent résister jusqu’à -15°C. Ce type est connu pour sa persistance qui permet de conserver ses feuilles durant toute l’année, quelles que soient les conditions climatiques.

De plus, elles sont résistantes à la sécheresse, malgré leur aspect frileux, ce qui fait d’elles les meilleures candidates pour être cultivées en pot.

À conserver dans un endroit ensoleillé

Dès que l’hiver débarque, il est important de déplacer le pot d’agapanthes dans un endroit ensoleillé et doté d’une certaine protection. Vous pouvez donc les poser auprès d’un mur, pour éviter le courant d’air par exemple, c’est à vous de voir l’emplacement qui se montrera idéal pour votre plante.

Si vous habitez dans une région où le climat est très froid, il est préférable de préserver vos agapanthes à l’abri avant que le gel n’arrive. Sinon, il vous suffit seulement de les placer dans un lieu lumineux, tout en les couvrant avec un voile, sans avoir à les cacher quotidiennement.

Un minimum d’arrosage l’hiver

Quand le climat commence à devenir froid, vous devez progressivement réduire les arrosages de la plante :

  • Une fois par semaine dans les mois de septembre et octobre ;
  • Une fois par quinzaine de jours jusqu’à la mi-décembre ;
  • Une fois par mois dans les mois les plus froids de l’année.

L’entretien de l’agapanthe durant le début du printemps

L’entretien des agapanthes dans le mois de mars nécessite que vous lui associez une journée, afin de nettoyer la touffe et de retirer toutes les feuilles mortes. Après avoir fini avec cette étape, vous allez vous apercevoir que le cœur de la plante est bien vert, ce qui explique que votre plante est en train de développer de nouvelles pousses qui vont se concrétiser très bientôt.

L’ajout du substrat ou de l’engrais dans cette période est obligatoire, afin de peaufiner l’entretien de vos agapanthes. Pour ce faire, il est possible de préparer un mélange contenant de la terre, du terreau horticole, ainsi que de la pouzzolane. N’oubliez pas que nous sommes en printemps, donc il faut reprendre les arrosages de manière progressive.

Entretien de l’agapanthe : la nourriture !

Étant donné que l’agapanthe est une plante gourmande, vous devez lui fournir ses besoins selon son type de plantation. Veillez donc à leur fournir moins d’engrais en fin de floraison, généralement dans les mois d’août et de septembre. Aussi, quand vos agapanthes sont plantées en pot.