Aller au contenu
amenager-potager

Comment bien organiser un potager ?

L’organisation d’un potager exige un effort de recherche et de préparation en amont dans le but de favoriser les productions, lutter efficacement contre des maladies et réaliser des récoltes de qualité. Bien aménager son potager représente un début de réussite pour de généreuses cueillettes.

On distingue deux modes d’organisation du potager à savoir en lignes et en carrés. Il est possible de sélectionner soit l’un, soit l’autre.

Dans cet article, nous examinerons les démarches à effectuer pour organiser correctement votre potager.

Bien choisir son emplacement de potager

Avant de mettre en place votre potager, il faut avant tout déterminer le lieu d’implantation ou l’emplacement de son potager. Cette étape est, en effet, primordiale pour réussir ou foirer votre projet de création d’un potager.
Afin de constituer le meilleur emplacement, veuillez tenir en compte certains facteurs :

  • il est conseillé pour cela de sélectionner un emplacement qui soit à la fois bien exposé au soleil et à l’abri du vent,
  • pensez aux facilités d’accès et évitez de choisir un endroit qui serait beaucoup moins proche de la maison,
  • il est également nécessaire de procéder à une analyse préliminaire de la terre dans le but de contrôler son état.
  • mettre en place un point d’eau non loin de l’emplacement prévu afin de rendre plus simple le processus d’irrigation qui, bien entendu, est indispensable,
  • munissez-vous pour cela des équipements requis. Dans la mesure du possible, l’aménagement d’un abri de jardin permet de faciliter les choses puisque vous pourrez organiser vos outils.

Quel est le bon format pour votre potager ?

Après avoir déterminé le type de légumes que vous envisagez de faire produire et de l’espace que vous êtes prêt à accorder au potager, vous pourrez ensuite décider de la forme que vous souhaitez donner au potager.

Le potager en ligne

Si vous possédez un terrain riche et fertile et que votre espace est suffisamment grand, la solution est de réaliser un potager en ligne. Ce type de forme offre certains intérêts considérables :

  • il permet l’aménagement et la création d’un grand jardin potager,
  • de plus, il permet de réduire les dépenses et est plus agréable à installer,
  • la forme est donc plus solide, parce que sa construction perdure longtemps dans le temps,
  • il est adapté aux plantes de toutes sortes, y compris les espèces nécessitant énormément de place, telles que les courges et les pommes de terre, dont la plantation n’est pas aussi simple, et il convient aux jeunes plants.

Un jardin potager en carré

Lorsque vous disposez d’une superficie réduite, il est préférable de se tourner vers la forme du potager en carré. En revanche, cette forme ne convient pas pour toutes les variétés de légumes, bien qu’il on peut tout de même les cultiver dans les coins du carré. En dépit de ce défaut, les potagers en carrés comportent néanmoins certains points forts incontestables :

  • grâce à sa nature particulière, le sol se trouve très bien irrigué, se rafraîchit tardivement en automne et remonte très vite en printemps,
  • les associations de plantes et la rotation des cultures sont rendues plus efficaces grâce à la forme carrée de potager,
  • un potager en forme de carré est conçu pour qu’on ne marche pas dessus. Il n’est pas fait pour être piétiné. De ce fait, il est possible de cultiver des légumes plus densément, pour obtenir un plus grand bénéfice dans un espace restreint,
  • comme le sol est plus profond, le dos est mieux maintenu.

La répartition de votre potage

Il est essentiel de procéder à un regroupement de vos plantations. Le fait de bien aménager votre potager vous permettra également de lutter contre les parasites et les pathologies. La meilleure façon d’organiser votre jardin est de le diviser en 4 parties afin d’assurer une rotation des cultures sur une période de 4 ans.

  • La première partie est destinée à abriter les fruits et légumes qui nécessitent un compostage intensif.
  • La deuxième partie regroupe tous les légumes à racines.
  • La troisième partie englobe les légumes à feuilles.
  • La dernière section est consacrée aux légumineuses utilisées pour amender la terre.

Effectuez de bonnes associations de plantes

La dernière étape est de prendre soin de bien combiner les bonnes plantes pour maximiser la production agricole.
Comme par exemple, l’association tomate-chou donne de très bons résultats, ainsi celle d’oignon-carotte… etc il faut absolument écarter toute association néfaste.